Nutrition

Cuisson nutritionnelle

Chez Medirect, nous sommes spécialisés sur la mise en œuvre et l’accompagnement de patients nécessitants une nutrition artificielle et nous attachons une attention à leur suivi.

On estime à 2 millions, le nombre de personnes dénutries en France, selon l’HAS et la SFNP, dont 270 000 personnes âgées en EHPAD et 400 000 à domicile.


Les causes de la dénutrition sont souvent liées à une pathologie (cancer, alzheimer, hospitalisation, …) et à l’âge.

Si les conséquences de la dénutrition sont bien connues (infections, escarres, altération des fonctions physiologiques, isolement, déprime, mort,….) des efforts doivent encore être faits sur le dépistage et l’accompagnement des personnes présentant une dénutrition. Pour de personnes pour lesquelles la nutrition par voie orale naturelle n’est plus suffisante ou impossible, alors il faut envisager une nutrition artificielle temporaire ou définitive par voie entérale ou parentérale.


La prescription initiale d'une nutrition artificielle, entérale ou parentérale, est faite par un médecin exerçant dans un établissement spécialisé dans la prise en charge nutritionnelle. Vous serez hospitalisé afin que la sonde ou le cathéter soit mise en place et que vous receviez les explications afin de préparer la mise en place et le suivi du traitement au domicile.

NUTRITION ENTERALE ou NEAD.

La nutrition Entérale est la méthode la plus simple pour prévenir une dénutrition ou traiter une dénutrition avérée.
 

Pour bénéficier d’une nutrition entérale, il est nécessaire de recourir à la pose d’une sonde (naso-gastrique ou de stomie). Cette pose se fait à l’hôpital lors d’une hospitalisation de courte durée ou sur la journée.


L’administration d’une nutrition entérale se fait par gravité ou par pompe. Les mélanges nutritifs, contenus dans des poches, sont administrés par la sonde qui achemine les nutriments au tube digestif. Elle se fait au rythme du patient qui peut devenir totalement autonome sur son administration.


De plus en utilisant le système digestif du patient, la nutrition entérale va permettre de conserver l’appareil digestif en fonction et permettre une meilleure assimilation des nutriments tout en contrôlant les apports nécessaires. La nutrition entérale permet également de limiter les infections bactériennes.

NUTRITION PARENTERALE

On appelle « nutrition intraveineuse ou parentérale» l’alimentation artificielle, dans le cadre de laquelle tous les nutriments sont administrés directement par la voie veineuse, en contournant le tractus gastro-intestinal.

Elle est souvent réservée aux patients ayant une insuffisance intestinale définitive ou transitoire, totale ou partielle, congénitale ou acquise qui se caractérise par l’impossibilité de maintenir, par la seule voie orale et/ou entérale, un équilibre énergétique et nutritionnel.

Il s’agit d’injecter par voie intraveineuse une solution nutritive composée des éléments suivants :

  • Les acides aminés sont les nutriments de constitution de l’organisme. Ils permettent d’élaborer les protéines qui préservent la structure et le fonctionnement du corps

  • Le glucose est l’un des deux nutriments énergétiques du corps permettant de produire de l’énergie

  • Les lipides sont le deuxième nutriment énergétique de l’organisme permettant de produire aussi de l’énergie

  • Les électrolytes sont les sels nécessaires au maintien de l’équilibre du liquide baignant les cellules de l’organisme (par exemple, chlorure de sodium) ou pour donner aux os leur résistance nécessaire (par exemple, calcium)

  • Les oligoéléments sont des minéraux présents dans le corps en quantités infimes – moins d’un milligramme – ; ils jouent un rôle important, comme par exemple l’iode, qui est un constituant essentiel de la thyroxine (hormone thyroïdienne)

  • Les vitamines sont les composants de toute alimentation saine et jouent un rôle important dans la formation et la transformation de certaines substances du corps

Ce mode d'alimentation artificielle peut être assuré à domicile lorsque l'état médical, psychosocial et nutritionnel des adultes ou personnes âgées souffrant de dénutrition est stable.


Le mélange nutritif va être administré à l’aide d’un cathéter (cathéter veineux central ou piccline) ou d’une chambre implantable.


A domicile, il sera toujours administré sur une voie veineuse centrale, via une pompe à perfusion afin d’assurer un débit constant et détecter le moindre incident. La nutrition parentérale exige une technique de soin rigoureuse.

NUTRITION PAR VOIE ORALE

Quand elle est possible, la nutrition orale doit systématiquement être préférée aux autres solutions.


Une complémentation nutritionnelle orale (CNO) est indiquée si les apports alimentaires spontanés sont diminués mais restent supérieurs à la moitié des apports habituels.

Cette complémentation nutritionnelle orale repose sur des conseils nutritionnels, des aides à la prise alimentaire, une alimentation enrichie et des compléments nutritionnels oraux qui tiennent compte de vos habitudes alimentaires.

pexels-nataliya-vaitkevich-7615574.jpg
Une femme docteur

LE SUIVI PAR NOS NUTRITIONNISTES

Nos nutritionnistes réalisent des bilans avec les patients pendant leur traitement et les accompagnent vers une renutrition, pour qu’ils retrouvent progressivement leur poids de forme après le traitement.
 

Nos nutritionnistes suivent pas à pas l’évolution du poids tout en leur réapprenant à manger.
Notre alimentation influe fortement sur notre santé, il est donc indispensable d’être accompagné pendant ou après une maladie.

 

Pour reprendre de la masse (tissus), il faut enrichir au maximum son alimentation, en privilégiant un certain type d’aliments. Il s’agit de réintroduire, au bon rythme et dans le bon ordre les fibres, le gras, la friture, etc.

 

Notre but est de refaire fonctionner normalement le système digestif, mais sans le brusquer !

Contactez nous

tel.png